mercredi 9 novembre 2011

Robert Pattinson au Late Night Show

Robert Pattinson était hier l'invité de David Letterman au Late Night Show.


(Source vidéo : Spunk Ransom)

Traduction (merci de ne pas poster ailleurs)
David L. : Comment vas-tu ?
Rob : Ça va bien.
David L. : Quand je suis venu travaillé ce matin, il y avait déjà des gens qui faisaient la file et sautaient partout en t'attendant. Qu'est-ce qu'il s'est passé quand tu es arrivé ? Elles t'ont sauté dessus ?
Rob : Les New Yorkais sont plus bruyants qu'ailleurs. Ils en disent des grossièretés ! (rires) Mais ça rend les choses plus excitantes. Après l'avoir fait quelque fois, on aurait presque envie que les gens vous attaquent, ce genre de choses...
David L. : C'est devenu ton style de vie, non ?
Rob : Un peu, c'est totalement devenu mon métier.
David L. : Tu préfèrerais qu'il n'en soit pas ainsi ?
Rob : Les gens qui crient et tout ça ? Je ne sais pas, c'est assez rare, c'est juste maintenant avec la promo. C'est un genre de sécurité, quand un moment se passe et qu'après vous entendez les cris, vous pouvez souffler (rires)
David L. : Tu essaies de l'éviter, de te cacher ?
Rob : J'essaie mais ça ne marche jamais.
David L. : Qu'as-tu essayé ?
Rob : J'ai essayé de faire des expressions bizarres mais...
David L. : Des expressions bizarres ? Des expressions faciales ?
Rob : Essayer de mettre de la tension dans les mauvaises parties de votre corps... Mais ça marche pas du tout.
David L. : C'est un déguisement ?
Rob : C'est réel.
David L. : Ça les repousse ?
Rob : C'est le meilleur déguisement, essayer de paraître repoussant.
David L. : Comme dans les aéroports ? Tu es probablement plus vulnérable là-bas, tu as trouvé un endroit où te cacher ?
Rob : Les aéroports sont les seuls endroits où c'est plus difficile. Il faut rester avec la sécurité et passer par les entrées spéciales.
David L. : Tu n'as jamais pensé à emporter un marteau avec toi ? C'est le genre de choses qu'on entendrait sur toi et les gens te laisseraient tranquille. Je ne pense pas non plus... C'est le quatrième film Twilight et dans celui-ci tu te maries, c'est ça ?
Rob : Oui, on conclut la série d'abstinence, ils se marient, font l'amour, ont un enfant...
David L. : L'enfant est aussi un vampire ? Où l'as-tu élevée en vampire ?
Rob : Le bébé est une sorte d'hybride.
David L. : Les vampires peuvent sortir au soleil mais doivent être couverts, vrai ?
Rob : Il y a une scène au Brésil où pour une raison tiers.. On brille au soleil en fait.
David L. : Juste, vous sortez en plein soleil, vous brillez.
Rob : Comme "My Little Pony"... Mais pour une raison tiers au Brésil, où il fait quand même ensoleillé, je ne peux pas vous expliquer pourquoi je ne brille pas (rires).
David L. : Tu es peut-être anémique. Qu'est-ce que tu vois pour toi dans ta carrière dans le futur ?
Rob : Je ne sais pas. Je viens de terminer un film avec David Cronenberg.
David L. : A quel âge as-tu voulu devenir acteur ?
Rob : 16 ans.
David L. : Tu te souviens du moment, de ta motivation ?
Rob : Je voulais rencontrer des filles...
David L. : Où es-tu né ?
Rob : A Londres.
David L. : Tu y vas encore passer du temps avec ta famille ?
Rob : Oui, j'y passe chaque Noël.
David L. : Ta famille sont-ils excités que tu interprètes un vampire ?
Rob : Oui, je pense qu'ils sont encore plus excités que moi.
David L. : Le fanbase semble constituer d'énormément d'adolescentes. Qu'est-ce qui leur plaisent chez les vampires ?
Rob : Je ne sais pas. Ce ne sont pas que les adolescentes, il y a plus de personnes plus âgées que l'on ne pense. Et les femmes plus âgées sont les plus passionnées.
David L. : Pourtant quand il y a une chauve-souris dans la maison... elles partent en courant. Ce ne sont donc peut-être pas les vampires, mais toi.
Rob : C'est marrant, avec Twili les vampires sont considérés comme sexy.
David L. : Rob, on a un clip de la première partie de Breaking Dawn, qu'est-ce qu'on va y voir ?
Rob : C'est la lune de miel d'Edward et Bella.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci!