jeudi 10 novembre 2011

Robert Pattinson au Today Show



Traduction (merci de ne pas poster ailleurs)
Journaliste : Bonjour, Robert Pattinson. On dirait que tu as du mal à te regarder dans un film, tu te frottais les yeux...
Rob : Oui, je ne sais pas ce qui m'arrive récemment. Je ne peux pas regarder dans le miroir sans pleurer (rires). Non, c'est une blague.
Journaliste : Cette scène de lune de miel se produit après un des mariages les plus époustouflants du cinéma. Il est vraiment magnifique à voir. Comment c'était de voir Kristen marcher vers l'autel ?
Rob : Vous réalisez soudain à quel point le rôle du mari lors d'un mariage se résume à l'état d'accessoire. J'ai regardé Kristen prendre tout le poids de la scène sur elle.
Journaliste : A ce que j'ai compris, personne n'avait vu la robe...
Rob : J'étais un des seuls parmi les acteurs à l'avoir vue dans sa robe de mariée avant le tournage de la scène. Donc quand elle est arrivée, c'était vraiment la surprise pour eux. Il y avait tellement de secrets... Je ne comprends pas pourquoi, ce n'est qu'une robe (rires). Mais elle est magnifique.
Journaliste : Kristen est aussi magnifique.
Rob : Oui, elle est superbe.
Journaliste : Mais c'était la partie facile du tournage. Le plus dur était pour toi -car j'ai fait quelques recherches, tu es aussi timide- le tournage de la scène d'amour. Ça me semble le plus dur dans le métier d'acteur, jouer quelque chose d'aussi intime avec toutes les caméras autour de soi.
Rob : (rires) Oui, enfin ce n'est pas vraiment la scène en soit le plus dur car j'en ai fait quelques-unes auparavant. Mais avec la saga Twilight, le plus dur c'est de passer après Taylor Lautner et ses abdos. C'est plus de la vanité.
Journaliste : Tu as peur d'être comparé à Taylor ? Oh, allez. Les gens dehors sont déjà en train de crier en t'entendant.
Rob : Oh, ils peuvent nous entendre ?
Journaliste : C'est bientôt la fin de la saga, je me demandais ce que tu ressentais à ce propos : du soulagement ou de l'appréhension ?
Rob : Un peu des deux. J'ai l'impression que j'aurais pu jouer n'importe quoi avec ces films... J'essaie de penser au rôle le plus ridicule que je peux sans paraitre insultant envers quiconque (rires).
Journaliste : Je sais que tu as peur d'avoir le même genre de malédiction que Mark Hamill qui jouait Luke Skywalker dans Star Wars. Mais tu as deux films de prévus : un avec Uma Thurman et un autre avec Juliette Binoche. On dirait que tu t'en sors bien.
Rob : Oui, totalement... Mais c'est comme n'importe quel position où vous sortez de quelque chose et que vous avez peur d'être mis de côté. Ça ne me faisait pas peur avant. Vous ne pouvez pas subitement montrer au public ce que vous avez collecté en faisant ces films... Vous sentez que vous souhaitez faire quelque chose de complètement différent mais ce n'est pas la meilleure chose à faire... C'est une industrie difficile, mais je pense que tout le monde a peur.
Journaliste : Félicitations, avoir un tel succès à 25 ans : une petite amie magnifique, une carrière merveilleuse, des films en cours... Profite bien de tout, n'aies pas peur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci!